J'entends d'ici les curieux qui viennent voir mon blog, se demander pourquoi je consacre une catégorie particulière au Mont blanc.

Alors je vous arrête tout de suite!

Non, non, je ne vais pas parler des Alpes, même si l'évocation d'un séjour à la montagne ne nous ferais pas de mal, je consacre une catégorie à MA pâtisserie préférée à savoir

The Mont Blanc!

Le Mont blanc est une pâtisserie (ou entremet c'est selon) composée de plusieurs couches.

A l'origine, c'était un gâteau antillais, mais la recette a modifiée, et je ne peux que remercier les responsables de cette modification!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mont-Blanc_(g%C3%A2teau)

Comme je l'ai spécifié au début de mon blog, je suis une fan incontestable de la crème de marrons, des marrons chauds, en bref des préparations sous toutes leur forme à base de marrons (ou chataîgnes). Et donc le Mont Blanc est préparé à partir de purée de marrons et de crème fouettée.

Chacun des pâtissiers à sa recette propre et je suis capable de parcourir des kilomètres pour acheter un Mont blanc. Je goûte tous les Monts blancs que je rencontre. Je compare et je rachète.

A mon compteur, j'en suis à 14 Monts blancs goûtés avec bien sûr mon préféré, le meilleur des meilleurs jusqu'à aujourd'hui!

Je suis sûre que vous pensez avoir devinez lequel, et bien non, ce n'est pas celui d'Angelina!

Il est bon certes, mais il en existe un encore meilleur.

Je decerne donc la palme d'or (oui, c'est bientôt le Festival de Cannes, je me prépare) du Mont Blanc à:

Jean-Paul Hévin.

Je consacrerai un article spécial à ce Mont blanc divin dans les semaines à venir.

Mais sinon, aujourd'hui, je vais vous parler d'un Mont blanc que j'ai goûté pas plus tard qu'hier, c'est celui de la pâtisserie Le Valentin à Paris.

Une petite photo pour ceux qui ne savent pas à quoi ressemble un Mont blanc  :

mont_blanc_valentin_1

Ce Mont blanc est constitué d'une base de pâte sucrée (genre pâte brisée),  laquelle est  recouverte d'une crème aux amandes. Sur cette base est posée un lit de crème fouettée mélangée à quelques morceaux de marrons glacés, et le traditionnel dôme de vermicelles de purée de marrons vient surmonter le tout.

La purée est quelque peu alcoolisée mais très légèrement, seulement la base est assez compacte. Pour conclure, ce Mont blanc est bon, mais mon coeur de gourmande étant déjà pris, je dirais bon, sans plus .

Il n'y a pas la petite touche de Jean-Paul Hévin. Je ne vous la dévoile pas aujourd'hui, un peu de patience!

Allez une autre photo pour la route:

mont_blanc_valentin_2

et puis une vue de l'interieur pour terminer :

mont_blanc_valentin_interieur

Vous pouvez déguster ce Mont blanc (et bien d'autres gourmandises) à la pâtisserie - salon dé thé :

Le Valentin

30 - 32, passage Jouffroy

75009 Paris

Bonne dégustation!